Le toilettage animalier, au service du bien-être animal

Le toilettage animalier, au service du bien-être animal

Le toilettage animalier, une coupe des poils pour les caniches d’exposition ? Oui, mais pas que ! Le toilettage est un acte parfois indispensable au bien-être de certains animaux au physique modifié par la sélection génétique.

Qu’est-ce que le toilettage ?

Le toilettage représente l’ensemble des actes de soins aux poils, aux griffes et aux oreilles réalisés sur des animaux dans un but esthétique et/ou hygiénique. La plupart des séances de toilettage comprennent ainsi un bain avec un shampooing adapté aux poils et à la peau de l’animal, une coupe des poils à la tondeuse ou aux ciseaux, en fonction des besoins, un nettoyage des oreilles, une coupe des griffes et parfois une vidange des glandes anales.

A quoi sert-il ?

La plupart des races de chiens ont besoin d’un entretien régulier de leur pelage pour rester propres et en bonne santé. Le chien a été sélectionné dans un but d’assistance de l’Homme, et aussi, souvent, avec des critères esthétiques précis : il résulte de cette sélection des races aux poils longs, très épais ou à la peau plissée, qui ont besoin d’entretien pour conserver une hygiène irréprochable. Toutes les races ne sont pas concernées par la coupe, mais les chiens aux poils courts ne sont pas en reste : le poil mort a parfois des difficultés à être évacué, et peut représenter une gêne pour le chien en favorisant les démangeaisons et les problèmes de peau.

Certaines races de chats sont également concernées par le toilettage, car les races aux poils longs ont parfois le pelage emmêlé, et il n’y a d’autre solution que de passer chez le toiletteur pour soulager le chat tout en gardant un certain esthétisme.

A quoi servent les différentes parties d’une séance de toilettage ?

Le bain et le shampooing permettent de nettoyer les poils et la peau, de commencer à démêler le pelage, et de participer au bien-être de l’animal en prodiguant des produits adaptés à sa situation (démangeaisons, peau sensible, poil très sale, etc).

La tonte peut être utile pour les chiens ou les chats aux poils très emmêlés, ou ceux qui doivent garder une toison fine pour que leur peau puisse respirer correctement. La coupe aux ciseaux est en général réservée aux animaux entretenus régulièrement et qui doivent garder les poils longs.

Vous pourrez également trouver un service “d’épilation” : rassurez-vous, il n’est pas ici question de peler l’animal à la cire chaude ! Il s’agit en réalité d’utiliser un outil adapté de manière à faciliter le retrait des poils morts du pelage de l’animal : indolore, cette technique demande cependant un peu de temps, et beaucoup d’expérience ! Les chiens à poils courts et durs, et en particulier les chiens de chasse, sont en général plus concernés que les autres races pour ce type d’intervention.

La coupe des griffes, quant à elle, permet que le chien puisse se déplacer sans gêne, et que les ongles ne viennent pas se planter dans la peau s’ils sont trop longs, mais ce service n’est pas toujours nécessaire pour le chat.

Enfin, le dégagement et le nettoyage des oreilles permet d’éviter les problèmes d’otites, particulièrement fréquentes chez les races de chiens aux oreilles tombantes et aux poils longs (Cocker, Cavalier King Charles …).

Comment participer au bien-être de mon animal à la maison ?

Tous les toiletteurs vous le diront : ils ne peuvent rien faire de “beau” sur un chien au poil long et emmêlé ! Pour éviter la tonte à blanc d’une couche de poils compacte, une routine simple doit être mise en place. En plus de procurer un bon moment à votre compagnon, vous lui éviterez le passage par la case tonte, et vous devrez retourner moins souvent chez le toiletteur.

Munissez-vous d’une brosse adaptée au poil de votre animal : à picots métalliques pour les animaux à poils longs, à poils synthétiques durs pour les races à poils courts, à poils synthétiques souples pour les animaux à poils courts et à la peau sensible. Brossez votre animal en fonction du poil de votre compagnon et de la saison (1 fois par semaine environ), en insistant sur les zones les plus sujettes à problèmes, là où les poils sont plus denses et plus épais. Plus vous le brosserez régulièrement, et moins de temps la séance durera, car les poils entretenus régulièrement ne forment pas de gros nœud. Inutile de laver votre animal trop régulièrement, ce n’est pas vraiment bon pour sa peau : à moins que celui-ci ne soit vraiment très sale, laissez cette partie à votre toiletteur. N’hésitez pas à bien récompenser votre animal une fois la séance de brossage terminée, et pensez à nettoyer la brosse régulièrement !

Quels sont les services complémentaires au toilettage ?

Certains salons proposent d’autres services, complémentaires au toilettage, dans un but de bien-être de l’animal concerné. Les services de balnéothérapie, de chromothérapie, de spa ou encore de massage permettent souvent de détendre un animal particulièrement angoissé, de soulager les douleurs d’un animal âgé, de permettre à une femelle venant de mettre bas de se remettre plus rapidement … Les bienfaits sont multiples ! N’hésitez pas à vous renseigner sur ces services s’ils vous intéressent.

Et vous, vous emmenez votre animal chez le toiletteur ? Dites-nous ça en commentaires !

Camille, chargée de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.