Le sanctuaire d’Aiseirigh – La protection animale en France n°2

Le sanctuaire d’Aiseirigh – La protection animale en France…

Aiseirigh, ça veut dire « renaissance » en gaélique. Le ton est donné pour ce sanctuaire Creusois ! Situé à La-Celle-sur-Gouzon, entre Guéret et Montluçon, l’association se charge de recueillir des animaux « sans solution » : chiens mordeurs, agressifs ou fugueurs, chats abandonnés et équidés en partance pour l’abattoir peuvent trouver asile dans ce coin de verdure et ainsi éviter la solution définitive de l’euthanasie.

Depuis juin 2018, trois bénévoles, dont deux vivant en permanence sur le site dans un chalet écologique, s’occupent des nombreux animaux accueillis au sanctuaire : chiens principalement, mais également chats et équidés (ânes et chevaux). Les 500 animaux recueillis par le sanctuaire depuis sa création ont des provenances diverses : saisies, particuliers en manque de solution pour leur animal, refuges partenaires, associations, services de l’État, animaux errants… Ces animaux disposent des 10ha de terrain, près duquel coule une rivière, et où la faune sauvage peut également trouver refuge. Mais la demande d’aide est grande, et les animaux accueillis sont essentiellement ceux qui n’ont d’autre avenir que l’euthanasie.

Julie Nicolas, François Garçaut et Cécilia Sanchez, les trois membres fondateurs de l’association.

L’association, qui a choisi de ne pas avoir d’adhérents, compte quelques donateurs réguliers. Pour la deuxième année consécutive, la mairie de la Celle-sous-Gouzon a versé des subventions au sanctuaire afin de l’aider à pérenniser ses actions, et l’association a bénéficié en 2020 d’une aide matérielle de la Fondation Brigitte Bardot. Cependant, l’alimentation est financée par les fonds personnels des membres de l’association, et les dons permettent de financer les soins et le matériel en priorité.

En plus de leur action directe vis-à-vis des animaux, les bénévoles passent beaucoup de temps à écouter, conseiller, soutenir et répondre aux questionnements des propriétaires en difficulté avec leur animal : ce n’est pas tout d’accueillir des animaux sans solution, il faut également travailler à la source des abandons pour les éviter, autant que faire se peut. Sans grande surprise, ce sont essentiellement des chiens-loups et des races nordiques qui trouvent refuge au sanctuaire. Ces races sont en effet très « tendances », surtout après le succès des séries telles que Game of Thrones. Il est donc bon de rappeler que ces races peuvent avoir un sacré caractère et qu’une bonne connaissance de ces chiens est nécessaire à leur épanouissement. Ce sont des chiens qui ont tendance à fuguer, qui ont un instinct de chasse et qui peuvent développer de l’agressivité s’ils ne sont pas bien socialisés quand ils sont encore chiots. Il faut bien s’assurer d’avoir le mode de vie adéquat avant d’envisager adopter un chien-loup ou une race nordique : la vie en appartement, un jardin mal clôturé ou des enfants en bas-âge ne sont pas donc forcément compatibles avec ces races.

Quelques rescapés profitant du grand air

Le sanctuaire n’est pas ouvert au public, afin de préserver la tranquillité des animaux et des bénévoles qui vivent avec eux. D’ailleurs, les animaux n’y sont pas adoptables : beaucoup ont des problèmes de comportement et passeront encore de beaux jours dans un endroit où ils seront sûrs d’être compris, respectés et libres de leurs mouvements.

Si vous souhaitez aider le sanctuaire d’Aiseirigh à s’occuper des chiens, chat et équidés qui y vivent, n’hésitez pas à aller consulter leur page Facebook (et bientôt sur leur propre site internet !), à faire un don matériel ou financier, ou à contacter Julie Nicolas. Par ailleurs, l’association recherche des fournisseurs pour se fournir en viande, qui reste la principale source d’alimentation des chiens.

Chien-loup, l’une des races les plus accueillies par le sanctuaire en raison de son fort caractère

Pour ceux qui n’ont pas de gros moyens, mais quand même envie d’aider, rendez-vous juste ici !

Camille, chargée de communication

2 commentaires
  • laure MARIE
    Répondre

    Bonjour,

    j’aimerai savoir si vous prenez des chats dans votre sanctuaire. J’ai un chat d’environ 2 ans qui est arrivé dans mon jardin, je l’ai nourri. Il a ensuite tet renversé par une voiture, j’ai assumé les soins , je l’ai fait castrer, vacciner et identifié et je voulais le mettre à l’adoption mais nous avons decouvert qu’il est fiv+ . Pour l’instant il va bien, il est affectueux et joueur mais personne ne veut l’adopter; je n’ai aucune reponse à mes annonces. C’est difficile car il est noir et fiv+ donc difficile à faire adopter.
    Le probleme reste entier car je ne peux pas le garder .Il vit dans mon garage depuis 6 mois et je le sors au harnais quand je peux mais ce n’est pas une vie pour lui. J’aimerai lui trouver un endroit ou il soit heureux et ou on s’occupera bien de lui.
    Je suis un peu desespérée de ne pas lui trouver de solution.
    Bien cordialement.
    Laure

    1. FloChavi
      Répondre

      Bonjour, merci de prendre contact avec le sanctuaire au 06 99 78 17 35.

      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.