La couleur des animaux, pas si superficielle que ça

La couleur des animaux, pas si superficielle que ça

On pourrait croire que la couleur d’un chien ou d’un chat n’a pas vraiment d’incidence sur sa vie, son comportement, sa santé. Après tout, ce ne sont que des poils, non ? Eh bien détrompez-vous, car de nombreux exemples montrent que la couleur d’un animal peut en réalité devenir prépondérante pour lui.

La couleur chez le chat

Comme vous le savez sans doute, les chats noirs ont eu une mauvaise réputation pendant des siècles, et ils sont encore aujourd’hui globalement moins appréciés que les autres. Leur histoire, un peu sordide il faut bien le dire, remonte aux débuts des chasses aux sorcières, entre la fin du Moyen-Age et le début de la renaissance. Ils étaient alors considérés comme des « familiers » des praticiens de la magie, et les chats noirs étaient associés à Satan, ce qui leur a valu d’être persécutés, jusqu’à ce qu’il ne reste presque plus de chats noirs. Seuls ceux qui avaient une tache blanche sur la poitrine avaient la vie sauve (ce qui explique d’ailleurs qu’aujourd’hui, la plupart des chats noirs ont des poils blancs à cet endroit !).

Les chats blancs, eux, sont bien plus appréciés du public. Et pourtant, les chats blancs aux yeux bleus, verts ou jaunes ont de fortes chances d’être … sourds ! En effet, le gène W, dominant et associé à la couleur blanche chez le chat, a subi une mutation au cours de l’évolution de l’espèce et des diverses sélections génétiques. Ce gène intervient notamment dans le fonctionnement de l’oreille interne du chat, et lorsqu’il est présent dans le génotype du chat sous la forme mutée, le chat naît sourd.

Enfin, la couleur du chat étant intimement liée à son sexe (les gènes codant pour la couleur son présent uniquement sur les chromosomes sexuels, à l’exception du gène W codant pour la couleur blanche, qui s’exprime indépendamment), seules les femelles peuvent naître tricolore. En effet, les femelles ont les chromosomes sexuels XX : chacun d’entre eux porte un gène codant pour une couleur, qui peuvent donc être le noir et le roux. Si le gène W est présent dans le génotype du chaton, alors celui-ci naitra tricolore. Les mâles qui naissent tricolores sont très rares, car ils possèdent non pas deux, mais trois chromosomes sexuels (XXY au lieu de XY), et cette particularité les rend stériles.

La couleur chez le chien

Les chiens noirs, tout comme les chats noirs, sont ceux qui restent le plus longtemps en refuge. Cette simple particularité physique les rend apparemment moins « adoptables » par d’éventuelles familles en quête d’un compagnon à quatre pattes. Si certains prétendent qu’ils font peur, qu’ils ont l’air moins sympathique ou même qu’ils sont plus difficile à photographier, il n’en est rien, car la couleur noire d’un chien n’influence pas son caractère. Mais pour les photos, il faudra choisir entre un fond surexposé et un chien dont on ne distingue que les contours ! Ce n’est pas pour autant qu’il faut refuser de poser le regard sur un chien qui pourrait être le compagnon parfait.

Vous connaissez sans doute la couleur « merle » chez le berger australien. Cette couleur, certes magnifique, n’est pourtant pas un cadeau pour celui qui la porte : les éleveurs de Chihuahua l’ont bien compris. Cette petite race n’est en effet pas prédisposée à porter cette couleur, et des sélections génétiques strictes ont été employées pour obtenir des Chihuahua de couleur merle. Or, ces sélections génétiques entraînent bien souvent une dégénérescence au niveau des yeux : les chiots naissent aveugles ou avec des yeux abîmés, voire carrément absents. Alors, entre Chihuahua et couleur de pelage merle, il faut choisir !

Les Dalmatiens, quant à eux, ne sont pas en reste. Nulle atteinte de leur corps, mais de leur caractère : les sélections opérées pour obtenir des chiens à la robe parfaitement blanche, maculée de taches noirs bien rondes, ont été faites au détriment de leur caractère. Bien sûr, ils ne sont pas tous agressifs ou difficiles à canaliser, mais cette race est parfois réputée compliquée. Comme pour tout autre animal, si vous souhaitez adopter un chien de cette race, demandez à voir les parents s’il s’agit d’un élevage, ou demandez à en savoir plus sur son caractère s’il s’agit d’un refuge, vous éviterez peut-être ainsi quelques surprises.

Et vous, vous avez des animaux avec des couleurs originales ? Dites-nous ça en commentaire !

Camille, chargée de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.